Aller au contenu


Photo

Fanfic : The Guardian Angels


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 Shin_El

Shin_El

    Vendeur(se) chez Fordman

  • Membres
  • PipPipPip
  • 146 messages
  • Genre:Masculin
  • Pays:France
  • Lieu:Paris
  • Loisirs:Soirée entre pote, faire de la photo, écouter tout plein de musique!

Posté 20 October 2010 - 20:00

Bon, je poste d'abord le premier des 5 chapitres existant histoire de voir les réactions (s'il y en a). Je rappelle que ce fanfic fait suite à mon précédent Good Or Bat, donc se situe aux environs de la saison 9, mais dans un monde alternatif (quelque petit changement, histoire d'avoir un minimum d'originalité et parce que je ne veux pas prétendre faire un "vrai" épisode de Smallville.

Voici donc mon second fanfic : The Guardian Angels
________________________________________________________________________________

Chapitre 1 : Un Vieil Ami

Un soir, au centre Isis, Pete Ross arrive derrière la porte et frappe. Aucune réponse. Il voulait faire une surprise à Chloé, mais ça fait plusieurs jours qu'il passe ici sans aucun succès, il commence à se poser des questions car il n'a pas réussi à trouver Clark non plus. Lui qui voulait leur faire une surprise, c'est très certainement gâché mais il espère qu'il n'y a rien de grave. Il décide d'appeler Clark sur son téléphone :

« Allô, Clark? Ouai, c'est un vieil ami sorti des oubliettes qui t'appelle. Tu te souviens de moi au moins? Super, ça fait plaisir. Ça va bien? Dis, je voulais vous faire la surprise de mon arrivé, à toi et à Chloé, mais je n'arrive pas à vous trouver chez vous depuis trois jours que je me trouve à Metropolis. Quoi? Je ne t'entends pas très bien, il y a du bruit autour de toi... t'es sur que ça va? »

Du côté de Clark, ou plutôt le Blur, il finit d'attacher des brigands inconscient à un lampadaire avec une corde, devant une banque.
« Oui, désolé, j'étais pas mal préoccupé ses derniers temps, je ne suis pas beaucoup chez moi. Chloé non plus ne dort plus chez elles. Oui... oui... ok, je viens te chercher, où es-tu?
- Je suis au centre Isis, je voulais voir si... - un coup de vent s'empare de Pete et la porte derrière lui claque - … si Chloé était là. - il se retourne et sourit de revoir le visage de son ami d'enfance - Mon pote, ça fait plaisir de te revoir!
- Moi aussi je suis content que tu sois là. Alors, qu'est-ce que tu deviens?
- Ohlala, j'ai plein de chose à te raconter, si tu savais.
- Raconte moi sur le chemin, je t'emmène voir Chloé.
- Ok. »

En route vers la Tour, Pete et Clark se racontent un peu les temps perdu, loin l'un de l'autre. Arrivé dans l'ascenseur, en montant, Clark enchaine :
« Bon, et sinon, tu n'as toujours pas de copine? T'es toujours aussi volage?
-...euh... bah, tu sais, on ne changera jamais Pete "The Boss"! - le ton gêné se fait sentir - Tu m'connais.
- Oui, j'imagine mais tu n'as jamais ressenti le besoin de te poser?
- Bah tu sais, les choses bougent, changent, je laisse le temps s'occuper des choses... raconte moi plutôt de ton côté – les portes s'ouvre dans le bureau de la Tour De Guet – Tu as trouvé chaussure à ton pied?
- Si tu savais, tu ne me croirais pas... »

Chloé intervient en arrivant vers eux pour les accueillir : « Il sort avec la bête qui m'a hanté pendant des années et qui le martyrisait sans cesse à Smallville! Saluuuuuuuuuuuut Peeeeeeeeeeeeeeeete! J'suis trop heureuse de te revoir ici.
- Ouai, moi aussi, c'est super... mais attends, j'essaye de comprendre, tu parles de qui, là?
- Ma cousine, Loïs. C'est vrai que tu es parti de Smallville avant son arrivé, vous ne vous connaissez pas encore, mais tu verras : après le bizutage, on s'y fait vite!
- Euh... elle est si terrible que ça, ta copine? Enfin, je ne m'en mêle pas, si t'es heureux comme ça, c'est le plus important. » Le ton gêné revient dans sa voix et Clark le remarque mais préfère passer à autre chose. Il sait que c'est son ami et que s'il avait le moindre problème, il le lui dirait. Du moins, il l'espérait

Oliver arrive en tenue de Green Arrow, sans les lunettes ni la capuche, en parlant dans son micro-casque à Black Canary, sans remarquer la présence de Pete :
« … et dès que tu aura fini ça, tu m'envoies un message et la mission sera terminé. Très bien. - la conversation terminé, Oliver se tourne vers ses amis et découvre l'intrus au milieu – euh... on a eu un problème avec le système de sécurité ou bien on a une nouvelle recrue?
- Ne t'inquiète pas Ollie – le rassure Chloé – C'est Pete, un vieil ami.
- D'accord... euh, Oliver Queen, enchanté.
- Pete Ross. Vous êtes acteur, nan? Je crois vous avoir aperçu sur des magazines people...
- Quoi? - Ollie se rappel alors qu'il est en tenue d'Archer – Ah, ça, euh... c'est... pour le sport. Je pratique beaucoup et... de toute sorte...
- Du sport? En cuir???
- Euh... ben...

Clark sourit et Chloé s'amuse de la situation et va préparer à manger. Elle annonce à Ollie qu'il peut tout dire sans gêne à Pete, que c'est un habitué. Le milliardaire redouble de gêne et se demande combien de personne encore savent pour le secret – et si s'en est encore un – de Clark. Une heure et demi après le repas, Pete va rentrer chez lui – il vient de s'installer pour un temps indéterminé à Metropolis – et Clark va pour le raccompagner à sa voiture et rentrer lui aussi. Cependant, juste avant de partir, il entend un cri à quelque rue à peine de lui et décide d'y aller en vitesse en mode Blur. Lorsqu'il arrive, il voit une jeune fille apeuré et tremblante face à un inconnu inconscient. Se rechangeant en tenue civile, il se dirige vers elle et l'aborde :
« Est-ce que ça va aller? J'ai entendu un cri, que s'est-il passé?
- Ce... ce type était sur le point de m'agresser, puis, je ne sais pas trop, j'étais trop effrayé, j'ai fermé les yeux un instant et le temps que je les réouvre, il était là, par terre... »

Clark regarde autour de lui et ne voit personne dans les parages autres que les deux individus. Il lui dit d'appeler la police et attends leur arrivé avec elle au cas où ; entendant la sirène s'approcher, il part chez lui en super-vitesse dès que plus personne ne l'a sous le regard. Personne, sauf quelqu'un se trouvant sur le toit d'un immeuble, observant la ville dans la nuit.

Le lendemain matin, Loïs profite du dimanche pour rendre visite à Clark, à Smallville. Ce dernier se trouve dans la grange, en train de feuilleter un album photo datant de l'époque du lycée, se souvenant les moments passé là-bas avec Chloé, Pete et Lana. Il repense aussi à Lex, à ce qu'il avait partagé avec lui et ce qu'il est devenu.

* flashback *

« Lex... je t'en prie, pourquoi...
- Pourquoi? C'est bizarre, tu m'implores maintenant? Tu commences seulement à te poser des question? Pendant ces années où tu t'éloignais de moi, que tu me laissais seul face à mes problèmes alors que j'avais besoin de toi, et pire que tout, tu avais tout pour m'aider. Tes pouvoirs, ta nature, je pouvais protéger ton secret, tu n'aurais rien eu à craindre. Mais non, tu m'as laissé à l'écart.... »

* fin du flashback *

Il ne cesse de se redire que s'il avait été plus sincère avec lui dès le départ, les choses auraient pu être différent. Loïs arrive et contemple son regard nostalgique.
« Tu ressors le passé de la poussière, Smallville?
- Salut. Oui, Pete est venu me rendre visite hier, je lui ai justement dis que je te présenterais à lui aujourd'hui, ça ne te dérange pas?
- Bien sur que non – elle s'approche de lui sur le canapé et lui passe un bras autour du cou, par dessus une épaule et pose sa tête sur l'autre épaule – mais tu n'as pas peur que je le fasse fuir?
- Je le rattraperais avant qu'il ai eu le temps de fuir.
- Toi? Tu n'es même pas fichu d'attraper Shelby quand il fait des siennes - rigole-t-elle - Mais ne t'inquiète pas, je te promet d'être sage. »

Martha arrive avec un chocolat chaud et un croissant sur un plateau.
« Oh, Loïs, je suis contente de te voir. Est-ce que tu veux... - Loïs s'empare du croissant et le dévore avec passion - ...un croissant... bon, je vais t'en chercher un autre Clark, je reviens. Tu restes pour le déjeuner, Loïs?
- Avec plaisir, madame Kent. »

Clark dépose l'album ouvert sur la table basse juste devant lui, prend le bol et commence à le boire. Loïs regarde l'album et voit que sur les pages ouverte, plus de la moitié sont des photos avec Lana. Elle bondit tout à coup du canapé et s'emballe : « Bon, j'ai envie de me promener, tu viens? »

Elle attrape Clark par la main, pose son bol sur la table à côté de l'album, celui ci qu'elle referme et part d'un pas pressé vers l'escalier pour descendre.
« Attends, on va où comme ça?
- Tu vas voir, dans un endroit merveilleux qui s'appelle "dehors"! »

A Metropolis, Chloé est déjà devant un des ordinateurs en train de taper sur le clavier. Oliver la regarde, impuissant devant le phénomène :
« Chloé, quand je disais "une journée juste entre nous", je ne pensais pas à un concept si renfermé et... bûcheur!
- Désolé, je veux juste vérifier un truc... »

Oliver lui attrape les mains et la tourne vers lui, la regardant droit dans les yeux :
« Ecoute. Il n'y a pas de vie en jeu, là, n'est-ce pas?
- Et bien, non, en fait c'est...
- S'il n'y a pas de vie en jeu, ne met pas notre relation dans cet état. Je veux qu'on passe plus de moment privilégié. Après l'aventure "mortelle" en Antarctique, j'ai décidé d'être plus attentionné envers ceux que j'aime. Tu es la première sur la liste, alors profites-en, s'il te plait.
- Ollie... - elle se rend à l'évidence qu'elle est comme d'habitude trop studieuse et décide de laisser Oliver mener leur journée – Bon, c'est vrai, tu as totalement raison. Aujourd'hui, je ne travaillerais pas.
- Ne sois pas si dure avec toi, je sais que tu n'y arriveras pas – sourit-il - Je te demande juste une partie de ton temps aujourd'hui, je suis raisonnable.
- Tu es un amour surtout. » termine-t-elle, le caressant d'un petit baiser avant de le prendre par la main et de sortir, laissant son ordinateur allumé.

A l'extérieur, Pete, sur son trente-et-un se promène à Metropolis et profite du bon temps. Passant devant une bijouterie ouverte pour la mâtiné, il s'arrête devant et admire la vitrine mettant en avant les promotions du moment. Après avoir repéré un collier pour femme semblant lui plaire, il décide d'entrer. Il attend quelque minute qu'un vendeur se libère pour lui demander de voir le collier de plus près. Soudain, un crissement de pneu se fait entendre juste devant la boutique et deux types entrent, masqués et armés :
« Que personne ne bouge et tout se passera bien. »

Pete, ne tournant que la tête vers les braqueurs appuie sur un bouton de sa montre, discrètement, avant de se retourner complètement et de lever les mains comme tout le monde. Tandis que l'un des brigands continue de viser les clients apeurés, l'autre remplis son sac de bijoux, en se dépêchant. Tout à coup, un cri se fait entendre. L'homme au sac se retourne vers son coéquipier qu'il voit allongé au sol, inconscient.
« Qu'est-ce que... Dave! Eh merde, qui a fait ça? » questionne-t-il en braquant les clients de son arme. Soudain, une espèce de flou gris apparaît à toute vitesse et repars aussitôt, ayant assommé le second truand au passage. Pete sourit tandis que les autres personnes présente se questionnent et se rassurent en concluant que le Blur à encore agit, pour le bien de tous. Pete regarde l'heure et décide de partir à son rendez-vous. Sur le chemin, dans une petite ruelle, il regarde si personne ne l'observe puis parle dans un micro se trouvant sur sa montre :
« Bien joué, tu es toujours aussi efficace.
- C'est parce que j'ai un bon équipier avec moi, "Boss"! » - lui répond une voix familière.

Se trouvant sur un toit, près de l'endroit où se trouve Pete, elle termine : « Allez, profite de ton après-midi. A ce soir, chéri!
- A plus tard, ma belle. »
[SMALLVILLE 6.11] :
Bart - "J'veux un avocat!"
Lex - "Et moi, j'veux une queue de cheval! C'est fou comme on peut être déçu dans la vie."

#2 Mamoune

Mamoune

    Lycéen(ne) au Smallville High

  • Membres
  • PipPip
  • 65 messages
  • Genre:Féminin
  • Pays:France
  • Lieu:Dijon
  • Loisirs:Séries TV - BD - Musique...
    Peinture - Loisirs créatifs -

Posté 24 October 2010 - 23:45

Un de mes auteur préféré à encore frappé, à ce que je vois !
Pas mal ton intro...
... et surtout, ça nous donne envie de lire la suite...
Pete avec une super Héros ! (Nostalgie ?)
(Pour la petite histoire, je pensais que Pete avait déjà rencontré Loïs, dans l'épisode des chewing-gum à la cryptonite verte... et du coup, j'ai été revoir l'épisode... ça fait tout drôle ! Mais non pas de Loïs dans le 7x13 )

Allez, je te souhaite beaucoup de lecteurs (trices) et je reviendrai te lire pour connaitre la suite...

Bisous - Bisous!

"Il y a trois choses qui ne peuvent rester longtemps Cachées; LA LUNE, LE SOLEIL ET LA VERITE ..."
- Bouddha - - / Smallville 9x03 -


#3 Shin_El

Shin_El

    Vendeur(se) chez Fordman

  • Membres
  • PipPipPip
  • 146 messages
  • Genre:Masculin
  • Pays:France
  • Lieu:Paris
  • Loisirs:Soirée entre pote, faire de la photo, écouter tout plein de musique!

Posté 25 October 2010 - 15:37

Hahaha, Mamoune, ça me fait plaisir que tu aimes encore me lire, et je me sens bien flatté d'être un de tes auteurs préféré (alors que j'ai très peu écris ^^").

Bref, rien que parce que tu aimes me lire et que tu as l'air d'être intéressé par ce début, je vais poser la suite pour toi, et puis on verra si les autres membres du forum liront ou pas ^^"
_________________________________________________________________________________

Chapitre 2 : Pete, Le Mystère

Au manoir des Luthor, Tess réfléchit à son avenir, ce qu'elle est censé faire : elle hésite à tout laisser tomber et partir dans un autre pays. Rien que de penser à Checkmate l'ayant déjà retrouvé une fois sans difficulté alors qu'elle faisait tout pour être discrète la stresse et elle veut leur échapper pour de bon. Puis elle se remet à penser à Lionel Luthor, qu'elle avait totalement oublié, et bondit sur son téléphone pour appeler Oliver. Elle hésite. Ça sonne. Puis elle raccroche en vitesse se disant finalement que ce n'était pas une bonne idée. Déjà que leur relation n'existe pour ainsi dire plus du tout, il risquait de croire qu'elle le harcelait ou qu'elle devenait folle. Elle regarde son téléphone, ne sachant plus quoi faire.

De son côté, Chloé et Oliver se promène main dans la main au centre ville. Ce dernier à senti son téléphone vibrer mais il n'a pas eu le temps de répondre.
« C'était qui?
- Je ne sais pas, c'était un appel inconnu... tant pis, si c'est important, il ou elle rappellera. »

Chloé porte ensuite son attention sur une boutique de l'autre trottoir autour de laquelle se trouve plein de monde ainsi que la Police.
« Tiens, qu'est-ce qu'il se passe?
- Je ne sais pas... mais la police est là, donc je pense que ça doit être réglé. »

Autour d'eux, les gens parlent entre eux de ce qu'il s'est passé :
« Ouai, ils étaient deux et puis après ils sont tombé sans qu'on sache pourquoi...
- C'est le Blur j'vous dis! J'suis sur, il a fait paf, puis boum et il est parti après...
- T'es sur que c'est lui? Il n'a pas fait son "S" sur les murs comme d'habitude...
- C'est sur que c'est lui, t'en connais beaucoup qui peuvent faire ça devant tout l'monde et sans qu'on l'voit?... » et ainsi de suite.

Chloé et Oliver ayant entendu toute les rumeurs trainant autour du braquage, ce dernier demande à Chloé :
« Il s'améliore Clark... il arrive à être avec Loïs et Pete et à agir en ville en même temps. Je ne savais pas qu'il était si doué...
- Je crois justement que ce n'était pas lui. Il n'est pas aussi rapide et il est chez lui, je ne crois pas que la porté de sa super-ouïe soit aussi longue lorsqu'il y a des problèmes en ville.
- Tu plaisantes là, qui d'autre veux-tu que ce soit?
- Et bien justement, on va... - elle se rappelle de sa promesse faite un peu plus tôt et se reprend – euh... on va laisser tomber cette histoire pour aujourd'hui. Après tout, que ce soit Clark ou pas, les gens ont été sauvé, c'est le plus important, n'est-ce pas? » sourit-elle, légèrement forcé.

Oliver est étonné de sa réaction mais sourit à son tour, ravi de sa décision.
« Tu m'épateras toujours Chloé. Allez vient, Bruce m'a parlé d'un bon restaurant avant de partir... »

De leur côté, Loïs et Clark sont en voiture en direction du Talon, Clark au volant. Loïs parle de ses dernières vacances:
« Et j'étais pourtant sur de moi, mais nan, Steve avait toujours raison, il fallait faire comme lui le voulait et donc à cause de lui on s'est retrouvé perdu à cent cinquante kilomètre de l'endroit où on devait être, du coup je... »

Elle remarque que Clark ne l'écoute pas vraiment, dans ses pensées et fronçant légèrement les sourcils.
« … puis je me suis mis à lui faire un strip-tease, je l'ai chauffé à bloc et il m'a fait monter au ciel comme jamais tu ne le feras!
- ...euh, quoi?
- Qu'est-ce qu'il t'arrive en ce moment, j'te trouve vraiment bizarre depuis l'évènement des comas, tu vas bien?
- Désolé, je pensais à autre chose...
- Tu sais, ce n'est pas comme ça que notre relation va évoluer. Je tente de faire des efforts et j'ai l'impression que tu n'y prêtes même pas d'attention.
- En fait, pendant que tu étais à l'hôpital, j'avais vraiment peur... les événement me dépassait et j'ai cru que j'allais te perdre pour de bon sans pouvoir rien faire. Je réfléchi beaucoup à ça en ce moment, ça me perturbe un peu, en fait... »

Clark disait la vérité, il n'a jamais été aussi paniqué qu'à ce moment là de sa vie, et ce qu'il ressentait pour Loïs pendant les jours où elle était dans le coma était vraiment sincère, mais ce n'était pas la seule chose qui le préoccupait contrairement à ce qu'il laissait entendre. Le choc est en fait d'autant plus grand à cause de son passé ressurgissant à plusieurs reprise lors de l'évènement, par le retour en une fois de Lionel, Lex puis de son père, Jonathan. Sans oublier cette image qui le perturbe encore : derrière son père, il était certains d'avoir reconnu Lana, mais c'était impossible. Qu'est-ce qu'elle aurait fait en Antarctique? Et pourquoi? Et ces pouvoirs disparaissant lors de l'affront, tout ça était bizarre et inexpliqué. Trop de question se posait dans sa tête et il ne savait pas comment il devait réagir s'il devait revoir Lana, maintenant qu'il était avec Loïs. Encore que, sa relation avec Loïs n'est pas des plus folle en ce moment, notamment à cause de sa double identité avec le Blur, mais il l'aime vraiment, ses sentiments pour elle ont vraiment beaucoup évolué et il a bien senti la différence lorsqu'elle avait disparu dans le futur à cause de la bague de la Légion. Puis lorsqu'elle est tombé dans le coma. L'idée de la perdre est le pire des sentiments qui puisse lui arriver à l'esprit. Il a déjà vécu ça avec Lana, il ne veut pas que ça arrive à nouveau avec Loïs.
« Ecoute, je vais arrêter de penser à tout ça, ça ne fait que me prendre la tête alors que tu es là maintenant, à côté de moi. Je veux en profiter un maximum, est-ce que tu veux bien me pardonner?
- D'accord, je veux bien. Comme tu m'as l'air sincère et que tu t'es inquiété pour moi, je t'excuse, mais vu que tu ne m'as pas écouté, je vais reprendre depuis le début de mon histoire. On avait donc décidé de partir avec Jack et Steve au Pérou avec peu de moyen et c'était mal barré dès le premier jour... »

Clark l'écouta cette fois-ci pendant les quinze minutes de trajets qui restait jusqu'à l'arrivée au lieu du rendez-vous.

A Metropolis, Chloé et Oliver sont dans un parc, posé sur un banc. Oliver regarde Chloé qui à l'air pensive.
« Allo, Tour De Guet, ici la Terre! Redescends de ton satellite.
- Hein, quoi? Oui, désolé, j'étais ailleurs.
- Il faudrait peut-être que j'invente un gadget pour garder ton attention sur moi, si ça continue ainsi – rigole-t-il – mais bon. Allez, viens.
- Quoi? On va où?
- Je sais très bien à quoi tu penses, ce n'est pas là peine de le nier.
- Mais je t'ai promis ta journée, je t'assure que je peux le faire.
- Alors viens. Ne discute pas puisque c'est moi qui décide. »

Ne sachant plus quoi répondre, elle le suit en direction de la bijouterie. Arrivé sur place, les policiers n'était plus là et la boutique, contrairement à son habitude était ouvert ce dimanche après midi ; l'intervention du Blur au sein du magasin à ameuté les clients plus que jamais et le gérant à décidé de rester ouvert toute l'après-midi exceptionnellement.
« Donc tu fais comme je t'ai dis, d'accord?
- Oui... »

Une fois à l'intérieur, les deux se sépare et regarde chacun les vitrines intérieures. Oliver se met alors à bousculer un des clients et commence à l'engueuler.
« Non mais ça va oui? Vous vous prenez pour qui, vous croyez être le seul dans ce magasin?
- Mais enfin, c'est vous qui m'avez...
- Parce qu'en plus vous oser dire que c'est moi? Vous avez vraiment du cran, mais ça ne va pas se passer ainsi, je vous préviens, je suis milliardaire moi, et je... »

Pendant qu'Oliver fait diversion à merveille, amenant tout les regards des clients et amenant les vendeur jusqu'à lui, Chloé en profite pour se faufiler derrière une porte réservé au personnel. Une minute à peine plus tard, elle en ressort directe et fait un mouvement de la tête, discret, à Ollie pour lui indiquer qu'elle avait fini sa mission. Oliver terminant :
« C'est un honte, monsieur, je préfère m'en aller puisque c'est comme ça! »

Dehors, quelques rues plus loin, nos deux amoureux côte à côte rigolent de plus belles de leur petit manège au magasin.
« Tu es vraiment incroyable, tu sais que tu es très convaincant dans ton rôle d'enflure?
- J'ai un peu d'expérience dans le domaine – plaisante-t-il - c'était un rôle de composition. Bon, blague à part, tu as réussie? Tu as fais vite pourtant. »

Elle y avait capturé les données des cinq dernières heures de la vidéo de surveillance du magasin.
« L'ordinateur se trouvait dans la pièce juste derrière la porte, il n'y avait même pas de couloir à traverser, donc à peine entrée, j'ai commencé à charger la vidéo.
- T'es la meilleurs. »

Ils retournent à la Tour et Chloé se précipite sur l'ordinateur en connectant son portable dessus. Pendant qu'elle manipule l'ordinateur pour charger la vidéo dessus et la visionner, Oliver la regarde, le sourire au lèvre. Elle s'en rend compte elle lui demande :
« Qu'est-ce qu'il y a?... - sa gêne s'installe dans sa voix et dans son regard - Pourquoi tu souris ainsi alors que ta journée est gâché par ma faute?
- NOTRE journée n'a pas été gâché. J'ai eu mon moment partagé avec toi, on s'est promené, on a parlé... et j'ai eu le plaisir de passer à l'action avec toi. Et quand je vois ce sourire sur ton visage lorsque tu te plonges dans tout ça, je me rappelle que c'est comme ça que je t'ai connu et aimé, il n'y a aucune raison que ça change. Je n'ai pas le droit et même plus l'envie de demander à Chloé Sullivan de devenir quelqu'un d'autre.
- Merci Ollie – elle sourit et rougie totalement devant tant de compréhension. Plus le temps passe et plus elle se dit qu'elle a de la chance d'être avec lui et qu'il mérite qu'elle donne plus d'attention à leur couple. Elle commence à vraiment l'aimer plus que jamais - Ça y est! La vidéo est chargé, regardons ça de plus près. »

Ils observent à deux la vidéo en avance rapide jusqu'au passage du braquage qu'elle passe en lecture normal. Les deux sont surpris de reconnaître Pete dans le magasin et vois ensuite les deux brigands tomber tout à coup, l'un après l'autre puis Pete s'en aller, avec le sourire. Elle repasse la vidéo en arrière pour voir s'ils ne sont pas passé à côté d'autre chose et elle repasse la scène au ralenti lorsque les deux truand arrive et braque la clientèle.
« La regarde! - se met à remarquer Oliver – Qu'est-ce qu'il fait avec sa montre?
- Je ne sais pas trop... on ne sait toujours pas ce qui est arrivé au deux gangster.
- Tu crois qu'il peut être à l'origine de cette intervention?
- Je sais que Pete admirait Clark avant, et il a su pour ses pouvoirs et ses origines avant moi, ça a du jouer aussi. Avec le temps, il voulait se démarquer un peu plus, donc ce ne serait pas impossible, mais là... je suis tout de même surprise, je me demande si c'est vraiment lui qui a fait ça... »

De leur côté, Loïs et Clark, le sourire aux lèvres, arrivent au Talon et se dirigent vers Pete, déjà installé et se levant pour saluer son ami.
« Salut, Clark, ça va?
- Salut. Ça va et toi?
- Tranquille.
- Ok. Loïs, je te présente Pete ; Pete, voici donc Loïs.
- Enchanté. » se font les deux.

Les trois s'installant à leur table, Pete dit :
« Il ne manque plus qu'une personne.
- Ah bon? - questionne Clark – Tu fais des cachoterie maintenant? Qui est l'invité surprise?
- Ce ne sera plus une surprise si je te le dis - sourit Pete – et de toute manière, quand on parle du loup...
- Salut Loïs, bonjour Clark. » fait une voix arrivant derrière eux.
[SMALLVILLE 6.11] :
Bart - "J'veux un avocat!"
Lex - "Et moi, j'veux une queue de cheval! C'est fou comme on peut être déçu dans la vie."

#4 Mamoune

Mamoune

    Lycéen(ne) au Smallville High

  • Membres
  • PipPip
  • 65 messages
  • Genre:Féminin
  • Pays:France
  • Lieu:Dijon
  • Loisirs:Séries TV - BD - Musique...
    Peinture - Loisirs créatifs -

Posté 28 October 2010 - 00:34

Shin_El dit : ... ça me fait plaisir que tu aimes encore me lire, et je me sens bien flatté d'être un de tes auteurs préféré (alors que j'ai très peu écris ^^").

J'aime les personnes qui osent ! Les créatifs...


Là dans ce chapitre, il faut avoir quelques notions de "Smallville" pour pouvoir suivre correctement ton histoire...
... et j'ai bien peur, qu'il faille en oublier quelques autres (notions) pour être surpris...
Je ressens là, le passionné de Comic... ça transpire du bout de ta plume...

Je souhaite ne pas être la seule à te lire... et que d'autres prendrons du plaisir...
(Car tu le sais, je n'aime pas lire du petit bout, par petit bout...)

Bisous - Bisous !

"Il y a trois choses qui ne peuvent rester longtemps Cachées; LA LUNE, LE SOLEIL ET LA VERITE ..."
- Bouddha - - / Smallville 9x03 -


#5 Shin_El

Shin_El

    Vendeur(se) chez Fordman

  • Membres
  • PipPipPip
  • 146 messages
  • Genre:Masculin
  • Pays:France
  • Lieu:Paris
  • Loisirs:Soirée entre pote, faire de la photo, écouter tout plein de musique!

Posté 28 October 2010 - 10:15

Hmm... je fais à moitié référence aux vrais épisodes de Smallville et à moitié de ma fic précédente... J'essaye tout de même de faire en sorte que ça reste compréhensible donc c'est pour ça que je précise dès le départ que cette fic fait suite directe à ma précédente ; ainsi, ceux qui veulent comprendre certains détails comme le flashback, ils savent ce qu'il leur reste à faire, sinon, l'intrigue principale de l'histoire reste originale et on peut la lire sans forcément avoir lu Good Or Bat. :) Quand aux notions même de Smallville, et bien, j'espère juste que chacun à pu suivre la série jusqu'à au moins la moitié de la saison 9 (période où j'ai commencé mes fics)! :p. Ce soir, la suite ;) Sinon, merci à toi pour ton message, ça me fait vraiment plaisir :)
[SMALLVILLE 6.11] :
Bart - "J'veux un avocat!"
Lex - "Et moi, j'veux une queue de cheval! C'est fou comme on peut être déçu dans la vie."

#6 Shin_El

Shin_El

    Vendeur(se) chez Fordman

  • Membres
  • PipPipPip
  • 146 messages
  • Genre:Masculin
  • Pays:France
  • Lieu:Paris
  • Loisirs:Soirée entre pote, faire de la photo, écouter tout plein de musique!

Posté 28 October 2010 - 17:36

Chapitre 3 : Le Choix De Tess Mercer

« Andréa! » dit Clark, surpris de la voir.

Andréa Rojas est une ancienne connaissance de Clark, qu'il avait rencontré peu après la mort de son père mais qui avait disparue du jour au lendemain sans laisser de trace. Elle connait son secret et a elle même des super-pouvoir dû à une greffe de cœur.
« Tu la connais? - s'interroge Loïs – et comment connaissez-vous mon nom?
- Clark est une vieille connaissance – répond Andréa - nous n'avons pas eu beaucoup de moment partagé car j'ai du partir de Metropolis peu après notre rencontre, mais je suis revenu, avec Pete. Quand à vous, j'ai lu quelques uns de vos articles, mademoiselle Lane. Etant ancienne journaliste du Daily Planet, je me devais de suivre ceux qui ont pris la relève. Et j'aime beaucoup votre style, vous en avez à revendre ; je pense très sincèrement que vous avez tout les deux un avenir bien tracé si vous continuez ainsi. Lorsque Pete m'a dit qu'il avait rendez-vous avec vous deux, je lui ai demandé si je pouvais l'accompagner. J'espère ne pas déranger?
- Non, au contraire – se ravi Clark - ça me fait plaisir de te revoir. Mais comment vous êtes vous connu?
- En fait, c'était l'année dernière, on travaillait tout les deux dans un petit journal local de Topeka et on s'est très vite rendu compte qu'on avait des point commun, notamment celui de te connaître.
- Et bien, c'est super. Tu t'installe aussi à Metropolis?
- Pour le moment oui. Je cherche encore du travail pour le moment mais j'ai déjà des entretien prévu dans la semaine. »

Après ce petit moment de surprise et de questions, nos quatre amis parlent de tout et de rien, Loïs fait connaissance avec Andréa et Pete et leur complicité se fait très vite, surtout avec l'ex-journaliste. L'atmosphère est à son comble et après quelques heures d'amusement et de cocktail bien serré, Loïs et Andréa se préparent à faire un bras de fer.
« Mon père est général dans l'armée américaine et j'ai grandi avec des vrais dur à cuir!
- Allez poulette, arrête de brailler et montre moi ce que t'as dans le ventre!
- Euh, Loïs... - hésite Clark – ...je ne sais pas si c'est une bonne idée...
- Tu ferais mieux d'écouter ton petit chéri si tu veux garder de la crédibilité auprès de ton père.
- Laisse la faire Clark – se met à chuchoter Pete à son ami – elle sait se maitriser.
- Tu connais son secret? » s'étonne Clark sur le même ton.

Le bras de fer démarre et Andréa perd du terrain. Elle est sur le point de toucher la table :
« Et bien? Je crois que tu peux retourner d'où tu viens, « poulette »!
- Quel dommage, je pensais que tu avais encore de la réserve, mais si c'est là tout ce que tu peux faire... - dit Andréa en abattant le bras de Loïs sur la table – autant en finir tout de suite! »

A dix-neuf heures, à la LuthorCorp., Oliver arrive d'un pas pressé se dirigeant vers son bureau et cherche son portable qu'il avait oublié sur son bureau. En ressortant, il croise Tess.
« Qu'est-ce que tu fais ici? Tu sais que les bureaux sont fermé aujourd'hui!
- Je... Il fallait que je te vois.
- Désolé, mais je n'ai pas le temps. On est dimanche et je ne travaille pas aujourd'hui. Si tu as quelque chose à demander sur les actualités de la boite, tu n'as qu'à te renseigner demain auprès de mon secrétaire, il a tout à jour et peut te renseigner sur ce que tu as besoin. Au revoir.
- Non attends...
- Quoi?
- Je suis venue te dire au revoir... pour de bon je veux dire.
- Tu quittes LuthorCorp.?
- Oui... je te laisse toute les part du marché, la LuthorCorp peut devenir la Queen Corp. comme tu le souhaitais lors des briefing. Enfin, il y a un problème à régler, il y a un type se faisant passer pour Lionel Luthor qui s'est amené au manoir il y a plus d'une semaine. Il faut que tu règles se détail.
- Oui, je sais de qui tu parles, et ne t'inquiète pas pour ça. On va dire que l'histoire est terminé de ce côté. Et toi, pourquoi cet abandon soudain?
- ... Je me suis échappé de Checkmate mais ils me croient morte. Il me faut m'échapper de cette vie si je veux enfin être tranquille. Je n'ai plus le choix aujourd'hui.
- Je vois... je te souhaite bonne chance dans ce cas là.
- Oliver, je... »

A ce moment entrent des hommes habillé en costard cravate dans le bureau, braquant les deux individus et l'un d'eux, non armé, se dirige vers Oliver.
« Oliver Queen, vous êtes en état d'arrestation.
- Quoi? Mais qu'est-ce que vous... » réagi Oliver avant de se faire assommer par un des agents

« OLLIE!! » se met à crier Tess avant de subir le même sort.

De leur côté, Loïs, Andréa, Clark et Pete sortent du Talon pour aller à la voiture de ce dernier puis Loïs retourne en arrière, pour foncer au toilette. Andréa et Clark attendent alors Loïs sur place tandis que Pete va chercher sa voiture pour l'avancer. Clark en profite pour demander à Andréa :
« Je voulais savoir... est-ce que tu...
- Agis toujours pour la justice? Oui, mais je me suis calmé dans mon caractère. Après avoir quitté Metropolis, je me suis beaucoup remise en question et je trouvais que tu avais beaucoup de courage de rester aussi fort et humble malgré la perte de ton père. Je t'admirais et j'ai décidé de te prendre comme exemple. Pete m'a beaucoup aidé aussi à travailler là-dessus.
- Vous m'avez l'air très proche tout les deux.
- Oui, on est comme un frère et une sœur, mais je ne peux pas sortir avec lui.
- Pourquoi? Qu'est-ce qui t'en empêche?
- Et bien, en fait il a déjà... »

Soudain, une camionnette surgie de nul part arrive près de nos deux camarades et en sort deux types avec une cagoule sur leur tête. L'un deux saute sur Clark et le frappe avec une matraque en main, ce dernier tombant inconscient au grand étonnement de tous. Alors qu'Andréa allait agir, l'autre type la projette en arrière d'un coup pied, l'assommant sur le coup. Les types embarquent Clark dans la camionnette et s'en vont à toute allure. Pete arrive avec sa voiture, découvrant son amie à terre et se précipite vers elle pour aller l'aider. Celle ci tente de se relever et préviens Pete que Clark à été enlevé par deux types dans une camionnette.
« Mais c'est impossible! Il n'a pas pu se faire prendre comme ça...
- Pourtant c'est ce qui s'est passé devant mes yeux, et je n'ai rien pu faire... »

Loïs arrive à son tour et découvre les deux au sol, Clark absent. S'inquiétant tout de suite en demandant ce qu'il s'est passé et où se trouvait Clark, Andréa lui raconte la même chose qu'à Pete.

Dans la camionnette, les types rigolent entre eux et enlèvent leur cagoule.
« Hahahaha! C'était vraiment trop facile. Je suis sur qu'on aurait pu faire ça sans ces implants. Regarde ce blaireau, il ne ferait pas de mal à un koala endormi.
- Ouai, mais pour le reste, c'est vraiment pratique. Je ne me suis jamais senti aussi fort que maintenant. Je pourrais cambrioler dix banques dans une même journée à main nue.
- Taisez-vous – s'exclame alors une voix venant d'un homme se trouvant à côté du chauffeur – Ces implants vous donne une force surhumaine mais n'agissent correctement qu'un temps limité, il est important de les vider de la substance de météorite toute les heures et d'attendre une heures encore avant de recommencer. Sinon, vos cerveaux finiront en légumes, ce serait vraiment stupide. On nous a promis une belle somme d'argent pour la capture de ce mec et avec l'importance d'utiliser les fonctions de l'implant. Donc on fait ce qui est dit, un point c'est tout. Une fois qu'on aura l'argent, on fabriquera nous même cette substance de météorite, je sais ou en trouver. A partir de là, les gars, le monde sera à nous. »

A son réveil, Tess est seul dans le bureau d'Oliver. Elle prend son téléphone et tente d'appeler Chloé.
« Allo, Chloé, c'est Tess.
- Je croyais vous avoir dis de ne plus entrer en contact avec moi?
- Mais c'est urgent, Oliver vient de se faire arrêter.
- Quoi? Comment ça?
- J'étais venu à son bureau pour lui laisser une lettre d'adieu mais je l'ai croisé ici puis des hommes sont venu, ils avaient l'air d'agent du gouvernement mais n'ont présenté aucun badge et nous ont assommé. A mon réveil, plus personne n'était là.
- J'arrive. Essaye de récupérer les vidéos-surveillance de l'accueil du bâtiment en attendant. »

Sur le chemin de la LuthorCorp., Chloé reçoit un coup de fil de Pete lui annonçant l'enlèvement de Clark.
« Quoi? Mais c'est du délire, je viens d'apprendre qu'Oliver aussi vient de se faire kidnapper!
- Quoi? Tu penses qu'il y a un rapport entre les deux enlèvement?
- Je ne sais pas, je vais à la rencontre de Tess qui était là lors de l'enlèvement d'Ollie, je vais tenter de trouver des indices sur place.
- D'accord, je prend la voiture en direction de Metropolis, je t'appelle quand j'arrive.
- Ok. »

Du côté de Pete, Loïs lui dit :
« Ça ne nous avancera à rien de prévenir Chloé. Non, on va plutôt aller au Daily Planet tenter de retrouver des traces de la camionnette. Andréa, tu as dis avoir vu la plaque d'immatriculation?
- Oui... enfin, j'étais à moitié dans les vapes mais je crois avoir bien lu la plaque.
- Très bien! Pete, laisse moi conduire s'il te plait, je connais le chemin par cœur.. »

Pete accepte et se met à l'arrière laissant Andréa se mettre devant. Il sort discrètement son portable et envois un sms. Dans un appartement de Metropolis, un portable vibre et laisse apparaître le message :
« Clark et le petit ami de Chloé viennent de se faire kidnapper. On est bloqué avec Loïs pour le moment. »

La femme part en super-vitesse hors de l'appartement.

Chloé arrive à l'accueil de la LuthorCorp voyant Tess debout devant les écrans de surveillance.
« Ça va mal, Clark vient de se faire kidnapper à son tour.
- Clark? Et Oliver? Oh non, c'est surement...
- ...Checkmate. Mais comment est-ce qu'ils ont réussi à savoir?
- Je crois que c'est de ma faute. Lorsqu'il m'ont kidnappé, ils ont fait en sorte que je les mène à la source des comas, ils savaient déjà d'où venait le problème mais préférait faire agir la ligue.
- ...Et ils devaient certainement avoir des agents là-bas pour récupérer les informations nécessaire sur ceux qui était sur place. Je crois que nous sommes dans un très grand pétrin, il faut que j'aille prévenir le reste de la ligue avant qu'il ne soit trop tard. Tu as les vidéos?
- Oui, elles sont sur cette clé. Par contre, laisse moi vous aider, j'ai été emmené sur place, je connais un peu les lieux où ils vont se retrouver.
- Chaque fois que je me retrouve avec toi, c'est pour des ennuis...
- Oui, mais ensemble on arrive toujours à s'en sortir. S'il te plait, laisse moi racheter mes erreurs du passé. Je n'ai vraiment aucune raison de te mentir, si Checkmate me retrouve, je suis foutue, et si j'arrive à m'en sortir dans toute cette histoire, je vous laisserais tranquille, je pars à tout jamais de Metropolis afin de les fuir. Quoi qu'il en soit, tu n'entendras plus parler de moi après, mais là, tu as besoin de mon aide.
- Bon... d'accord, on va à la Tour. »
[SMALLVILLE 6.11] :
Bart - "J'veux un avocat!"
Lex - "Et moi, j'veux une queue de cheval! C'est fou comme on peut être déçu dans la vie."

#7 Gorvie

Gorvie

    Employé(e) à LuthorCorp

  • Membres
  • PipPipPip
  • 216 messages
  • Genre:Masculin
  • Pays:France
  • Lieu:Vancouver - Toulon
  • Loisirs:Étudiant en science de l'ingénieur mais aussi Globe-trotter, voyage dans le monde avec son fidèle ordinateur. A noter : Grand amateur de cinéma !

Posté 28 October 2010 - 22:50

La suite  :love:

@Gorvie_


Ayez pitié... On n'écrit pas "lois" mais "Loïs"

Oui, en effet, déja on met une majuscule (un prénom sublime comme sa !)

Ensuite, la c'est très  (j'insiste) important on ne met pas un " i " simple mais un " ï " (prononcez: i-tréma)...

Mon prénom ...?

Loïs 


#8 Shin_El

Shin_El

    Vendeur(se) chez Fordman

  • Membres
  • PipPipPip
  • 146 messages
  • Genre:Masculin
  • Pays:France
  • Lieu:Paris
  • Loisirs:Soirée entre pote, faire de la photo, écouter tout plein de musique!

Posté 01 November 2010 - 21:53

Chapitre 4 – Le Chantage

Le soleil se couche sur la route, où Loïs étant plus contrarié que jamais, roule à tout allure. Elle pense :
« Bon sang, Clark... c'était bien le moment de te faire kidnapper... mais qu'est-ce qu'ils te veulent? »

Soudain, un choc puissant se fait sentir, la voiture à l'arrêt, comme si quelque chose la retenait. Loïs voit dans le rétro que quelqu'un retient la voiture à main nue, et lorsqu'elle se retourne pour distinguer plus facilement le visage de la personne, elle n'était plus là. La porte portière du conducteur s'ouvre, surprenant Loïs mais elle se fait aussitôt assommer par un petit geste du pouce au niveau du cou. Andréa et Pete sortent de la voiture, ce dernier se plaignant :
« C'est pas trop tôt, j'ai cru que nous allions devoir faire tout le trajet en voiture. C'est vraiment handicapant que Clark ne lui ai pas tout raconté sur lui, ça nous ralenti...
- T'es quand même la première personne à le comprendre, Pete – lui répond Lana refermant la portière de Loïs – Je te rappelle que tu es partis de Smallville parce que tu ne pouvais pas supporter de porter ce lourd secret.
- Oui, c'est vrai, mais bon... elle a l'air d'une fille forte et pleine de caractère, je ne pense pas qu'elle...
- Bon, c'est pas le tout, - intervient Andréa - mais si on veut qu'il lui raconte la vérité un jour, il faudra peut-être penser à le sauver, non?
- Oui. - reprend Lana – remontez dans la voiture, je vous dépose directement à Metropolis. »

Les deux s'exécutent et Lana se met derrière l'engin, le porte à main nu et court à toute vitesse jusqu'à Metropolis. Arrivé au centre ville, elle repose doucement la voiture dans une petite rue et les deux autres complice ressortent de la voiture.
« C'est dingue que ta puissance ai autant augmenté juste avec de la kryptonite.
- Oui Pete, je m'en suis rendu compte juste après être partie de Metropolis. La quantité de météorite que j'avais absorbé était importante et je me sentais plus rapide et plus forte. Depuis ce jour, je continue d'alimenter la combinaison. Bon, qu'est-ce qu'on fait maintenant?
- On va au Daily Planet – reprend Andréa – on va tracer le véhicule de ces fumiers. Pete, toi tu vas voir Chloé et tenter de voir si elle peut t'obtenir d'autre informations. Tu m'as bien dit que son ami avait été aussi enlevé?
- Oui. Je vais voir ce que je peux trouver. A plus tard. »

Loïs se retrouve seule, endormie dans sa voiture.

Pendant ce temps, dans un complexe militaire, Clark se fait jeter comme un malpropre dans une pièce sombre, lié par des menottes contenant une toute petite pierre de kryptonite incrusté.
« Clark! - se met à crier Oliver qui était assis dans un coin de la pièce, menotté aussi. - Est-ce que ça va?
- Ollie... je... »

Clark se sent très mal car bien que la pierre soit de taille minuscule, elle se trouve très proche de lui et il a reçu des coups violent avant de finir dans la pièce avec Oliver. Ce dernier se lève et se met à taper sur la porte en hurlant :
« Espèce de malade! Il est en train de souffrir, arrêtez cette mascarade et dites nous ce que vous voulez? Ooooh? Y a quelqu'un? C'est urgent là? Et zut!... » abandonne Oliver. Il s'assoie à terre près de Clark et l'observe en train de souffrir. Il transpire, s'essouffle et n'arrive même pas à garder les yeux ouvert.

Tout à coup, la porte s'ouvre et entre une femme que ni Oliver ni Clark n'avait déjà vu. Elle tient une boite en plomb dans sa main gauche.
« Green Arrow, le Blur, je me présente, Sandra Bordeau. Je suis désolé pour toute cette violence, mais nous devions vous amener ici de gré ou de force.
- Je vous en pris, - rit Oliver - dites plutôt uniquement de force. Et puis, c'est quoi ces noms que vous nous donnez, là?
- Il est inutile de jouer au plus malin, nous avons maintenant toute les informations nécessaire vous concernant depuis que vous êtes intervenu contre Lex Luthor. Nous avions des espions qui travaillaient là-bas et ils ont fait leur boulot à merveille.
- Vous étiez sur place et vous n'avez même pas dénié à lever le petit doigt pour arrêter la catastrophe que préparait Luthor? Vous êtes des psychopathes ma parole.
- Oh, non, pas tant que ça, nous savions que vous alliez vous en sortir. Après tout, vous nous avez débarrassé déjà de la menace kandorienne ainsi que du terrible Doomsday.
- Nous avons failli mourir sur place – se met-il à crier, totalement sur les nerfs et en se relevant – et vous êtes sur le point de tuer Clark!
- C'est pour ça que je suis là justement. J'ai dans la main une boite contenant une météorite bleue. Si je la sors de cette boite, Clark arrêtera de souffrir le martyr puisque ces pouvoir seront annihilé et donc ses faiblesses aussi.
- Qu'est-ce que vous voulez?
- Nous voulons que vous travaillez pour Checkmate.
- Pardon?
- Oui. Actuellement, vous agissez selon vos propre désir, pour votre propre justice. Mais la politique en pâti car lorsque nous avons besoin de gérer certains réseau important pour le pays, vous intervenez et détruisez nos plans sans cesse. C'est un vrai problème pour nous, mais vous êtes tellement efficace que plutôt que de vous supprimer, nous préférons vous donner une chance, et même bien plus qu'une chance. Nous vous proposons une opportunité de devenir des héros-star de toute l'Amérique voir même du monde entier. Si vous vous joignez à nous, nous deviendrons le pays le plus puissant dans tout les domaines.
- Des héros de la corruption vous voulez dire. Vous voulez surtout qu'on vous laisse tranquille sur tout vos réseaux de drogues et de faux billets ou d'argents volés, et aussi nous faire agir en tant qu'espions pratique pour éliminer la concurrence. Nous ne sommes pas dupe, nous savons comment ça marche.
- Peu importe. Le problème n'est pas de savoir si vous serez avec les bons ou les mauvais, mais si vous préférez la vie facile ou dure. »

Elle ouvre la boite dans sa main qui contient effectivement une kryptonite bleue et la pose juste à côté de Clark. Elle se dirige ensuite vers la porte.
« Je vous laisse réfléchir. Dans pas longtemps, vous aurez de la compagnie, nous avons retrouvé les traces de Chloé Sullivan, Dinah Lance ainsi que Victor Stone. Les autres sont un peu plus difficile à trouver, mais ce n'est qu'une question de temps. Je reviens dans une heure. »

Au pied de la Tour de Guet, Chloé et Tess arrivent en courant et y croisent Pete qui vient d'arriver à son tour.
« Pete, tu as fais vite, comment as-tu...
- Pas le temps d'expliquer, alors, tu as trouvé quelque chose?
- Oui, il s'agit très certainement d'un groupe nommé Checkmate qui est à l'origine de tout ça.
- Checkmate? Et qu'est-ce qu'ils veulent?
- On ne sait pas exactement, mais ils en ont après nous depuis quelques temps déjà, et maintenant, ils ont réussi à trouver notre trace.
- Ça craint. Et vous savez où les trouver?
- On va le savoir dans pas longtemps, vient. »

En entrant dans l'immeuble, un homme se dirigeant vers la sortie se met à capturer Chloé dès qu'il la croise puis braque les deux autres en reculant. Les deux, impuissant laissent faire et l'homme s'en va par la porte et entre aussitôt dans une camionnette qui venait de se garer juste devant l'immeuble. Tess s'exclame :
« Super, on va être bien avancé maintenant...
- Mouai... c'est pas grave, monte et montre moi ce que vous aviez trouvé. »

Tess ne comprend pas vraiment l'attitude du type qui est censé s'inquiéter pour son amie mais le suit dans l'ascenseur.

De leur côté, Lana et Andréa sont au Daily Planet, cette dernière en train de chercher sur un ordinateur les infos sur le véhicule qui a en fait été volé quelques jours avant. Lana reçoit tout à coup un appel
« Allo, Pete? Quoi? Quand ça? Ok, on s'en occupe. - elle raccroche et se tourne vers Andréa – C'est à nous de jouer, laisse tomber l'ordinateur. On a retrouvé leurs traces, dépêche toi! »

Tess comprenant de moins en moins :
« Ah qui donnais-tu ses infos?
- Euh... des potes dans la polices...! »

Loïs se réveille dans sa voiture en plein Metropolis. Elle se précipite en dehors quand un van se précipite et passe très près d'elle.
« Je rêve, c'était Chloé?... »

Puis elle sent un courant d'air passer près d'elle et elle commence à penser que le Blur est déjà à l'action. Elle remonte directe dans sa voiture et va les poursuivre. Andréa qui saute de toit en toit suit à sa manière la camionnette aussi. A la sortie de la ville, elle saute sur le toit du véhicule et se prépare à réceptionner Lana qui saute à son tour de derrière. Le chauffeur s'inquiète :
« C'était quoi ces bruits?
- BON SANG VOUS ALLEZ ME LAISSER SORTIR OUI? - se met à hurler Chloé à l'arrière en tapant du pied sur la grille qui la sépare des hommes - JE VOUS PREVIENS, JE NE ME LAISSERAIS PAS FAIRE ET...
- LA FERME BORDEL! - crie à son tour le type à côté du chauffeur, pointant son arme vers Chloé – Si tu recommences une seule fois ton cinéma, c'est moi qui te ferai taire!
- D'accord, ok, il fallait commencer par là... »

Chloé ne savait pas plus que les deux autres ce qu'était les bruits, mais se doutant qu'il s'agissait surement de Pete qui passait à l'action comme à la bijouterie, elle a décidé de faire diversion au cas ou.

Loïs, qui a enfin rattrapé le véhicule repère deux silhouettes sur le toit qu'elle a du mal à bien discerner à cause de la nuit tombante. Elle commence à se demander ce qu'il se passe et où est passé le Blur.
« Tiens bon Clark, on va te sortir de là... »

A la caserne, un peu plus tard, Clark se remet un peu de ses douleurs. Ne subissant plus la kryptonite verte, il ressent malgré tout les bleues qu'il a sur le corps qui sont resté du fait que son temps de guérison est devenu similaire à ceux d'un humain, cause de la kryptonite bleue. Mais il préfère encore ça que de ressentir le poison de sa planète.
« Est-ce que ça va aller Clark?
- C'est pas facile d'être un simple humain, mais je crois que je vais m'en sortir.
- Ouai, mais tu verras, on s'y fait. Au moins, maintenant tu pourras jouer au ricochet avec tes cailloux.
- Arrête de me faire rire, Ollie, j'ai mal partout. »

La porte s'ouvre et rentre à nouveau Sandra :
« J'espère que le kryptonien va mieux maintenant? Est-ce que vous avez réfléchi à ma proposition?
- Et bien... - Oliver se relève, s'avance doucement vers elle et la regarde droit dans les yeux – Je crois que j'ai bien réfléchi, et c'est avec joie et honneur que je vous annonce que refuser votre proposition serait suicidaire, vous pourrez donc en conclure que je préfèrerais mourir que de lécher votre beau petit cul. Et si mes mains n'étaient pas attaché, je me ferais un plaisir de conclure par un doigt levé bien haut. »
Le sourire de Sandra persiste et elle place un pistolet sous le menton de son interlocuteur :
« Je crois que vous n'avez pas bien compris, monsieur Queen. Qui à parlé de vous tuer? Nous ne jouons pas dans la cour de récré ici, les conséquences seront bien plus grave pour vous si vous refusez. Votre petite amie est en chemin vers l'endroit où nous nous trouvons et si vous refusez, nous allons démarrer de nouveaux jeux jusqu'à ce que vous compreniez l'importance de notre demande.
- Si vous touchez à un seul de...
- Vous n'êtes pas en positions de me faire des menaces, je vous le rappel. »

Plus tard, dehors, la camionnette arrive, mais sans plus personne au dessus. Loïs qui avait repéré la caserne d'assez loin à décidé de prendre un autre chemin pour se garer au loin, à l'abri des regards et faire le reste du chemin à pied. Elle connait le lieu car c'était un complexe abandonné depuis des décennies quand elle était petite et elle était venue à plusieurs reprise avec son père.
« Là, on est sur mon terrain de jeu, vous allez voir ce que vous allez voir! Tiens bon Clark, j'arrive. »
[SMALLVILLE 6.11] :
Bart - "J'veux un avocat!"
Lex - "Et moi, j'veux une queue de cheval! C'est fou comme on peut être déçu dans la vie."

#9 TheKentFan

TheKentFan

    Ami(e) de Clark

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 688 messages
  • Genre:Masculin
  • Pays:France
  • Lieu:Dans la forteresse de solitude
  • Loisirs:Smallville
    American Horror Story
    Dexter
    Bones
    Médium
    Supernatural
    Teen Wolf
    Being Human
    NCIS
    Breaking Bad
    Touch
    Heroes (the best forever!!!) <3

Posté 16 March 2013 - 20:23

Super texte encore une fois! :w00t:
T'a pas fait la couverture? :rolleyes:
Dommage! :lol:
Et je trouve que dans ton histoire on reconnait bien la personnalité des personnage! :love:
Je trouve ça excellent! B)
Genre l'humour d'Oliver toujours aussi ravageur! :p

Save The Cheerlader, Save the World! (Heroes 4ever)


#10 letis33

letis33

    Vendeur(se) chez Fordman

  • Membres
  • PipPipPip
  • 165 messages
  • Genre:Féminin
  • Pays:France
  • Lieu:smallville
  • Loisirs:smallville
    frère scott
    charmed
    buffy contre les vampire
    docteur who
    bones
    gossip girl
    ghost whisperer
    super natural

Posté 10 August 2013 - 00:15

excellent continue comme ça j ai accroche directe  la je suis sur ma faim j espère que tu publiera une suite 

car  j était pris dans l histoire  et je suis d accord avec the kent fan on retrouve la personnalité  de chaque personnage 

style l humour décapant d ollie et lois toujours fofolle  j adore lâche rien continue tes vraiment doué

si on devrez te note moi je te mettre d office une 10/10 :w00t:  :love:  :love:  j adore j adore on en viendrait presque addictive comme la série lol  


  :love:    41777.jpeg41778.jpeg :wub:

:bien:  41780.jpeg41781.jpeg :wub:

chloe : entre o et hiroshima concernant lois 

clark: s il y a  une équation pour provoque l apocalypse je l ai trouve 

 

 

 





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)